Coaching

Une approche puissante pour progresser et devenir plus performant

Le coaching représente pour moi une approche complémentaire et souvent indispensable à la formation collective. Il permet d’individualiser et d’approfondir le développement personnel. C’est également une façon d’intensifier et d’accélérer la formation, et de ce fait, constitue un gain de temps précieux.

Particulièrement utile dans les 3 domaines suivants :

Développer les compétences, le savoir-faire, l’efficacité, le savoir-être afin de faire face par exemple à :

— la prise de nouvelles fonctions
— l’adaptation aux changements dans l’environnement économique (fusion, restructuration…)
— des performances insuffisantes…

Soutenir une personne dans une mission déterminée :

— étude et lancement d’un projet
— préparer une intervention importante
— conception et mise en place d’une réorganisation
— aide à la réflexion stratégique…

Accompagner un changement comportemental :

— se centrer sur l’individu dans sa dimension psychologique et émotionnelle, adaptation à une nouvelle culture, problèmes relationnels avec son chef, ses collaborateurs, ses collègues, ses clients (gestion de conflits)…

ll s’agit bien entendu de clairement définir la problématique des personnes.

Quel est le rôle du coach ?

— il est à l’écoute de son client
— il lui apporte son soutien inconditionnel
— il aide la personne à clarifier ses objectifs et à définir une stratégie et des moyens pour les atteindre
— il libère des blocages qui gênent la performance
— il rend un feedback permanent…

Les bénéfices sont multiples et permet aux personnes:

— d’adopter des techniques de management plus performantes
— de devenir davantage proactifs et anticiper le changement
— de supprimer des obstacles, réels ou imaginaires
— d’accroître leur créativité et l’innovation
— de faire le point sur leur parcours et d’explorer de nouvelles perspectives…

J’utilise de nombreux outils et techniques, qui ont fait leur preuve, en fonction de la problématique et des objectifs, tels que le questionnement, la reformulation, les jeux de rôle, des tests diagnostiques et psychologiques, l’écoute active, le feedback…

Il importe de bien fixer le cadre, de définir les conditions. Développer une relation de confiance entre le formateur et la personne est évidemment primordial et conditionne en fait le succès de cette entreprise.

Typiquement, j’aborde les 7 cercles de préoccupations principales des personnes en explorant leur état actuel et idéalou souhaité dans chacun de ces domaines. Le management par la performance, et les compétences exigées de la part d’un manager tout comme les besoins de formation en management (par exemple, la délégation, le recrutement, la communication, la gestions du temps et du stress, l’encadrement des collaborateurs, diriger une équipe et le développement et rétention des talents…) font partie de cette exploration.

Je tiens encore à mentionner 4 autres domaines que je privilégie:

l’intelligence émotionnelle: le QE est tout aussi important que le QI en management, voire plus important. Je crois par ailleurs que les ingrédients de l’intelligence émotionnelle sont responsables du bon fonctionnement les compétences personnelles (la conscience et la gestion de soi) et sociales (la conscience des autres et la gestion des relations)
–le leadership : beaucoup de managers se posent la question s’ils ont les caractéristiques d’un leader et comment ils peuvent développer celles-ci
la motivation: des réflexions sur ses propres motivations et comment créer des conditions de travail motivantes pour ses collaborateurs
–l’innovation : le manager et l’entreprise doivent continuellement se réinventer pour progresser et survivre.

Alors que j’interviens dans les entreprises en tant que formateur,il me tient également à cœur de développer les compétences chez les managers.
Il s’agit de les aider pour qu’ils apprennent à leur tour à améliorer la performance de leurs collaborateurs, à les soutenir dans le développement de leurs talents et à se réaliser eux-mêmes, à les accompagner dans la définition de leurs objectifs et priorités et les rendre plus autonomes, à s’affirmer en utilisant leur potentiel, à améliorer leurs compétences touchant aux relations interpersonnelles…Bref, par cette formation, je vise à contribuer à un management qui met l’homme au centre, qui prend en compte ses besoins et ses émotions et valorise le capital humain.

Finalement, en analysant les clés du succès de la réussite professionnelle, il s’avère que le coaching représente un outil précieux pour progresser.

–c’est une approche personnalisée
–l’aspect relationnel entre le formateur et la personne est prédominant
–le travail se fait sur l’immédiat, le présent et tient compte du contexte et de l’environnement actuel des personnes
–le vécu émotionnel et l’analyse rationnelle, aussi bien que le comportement sont pris en considération
–concilier l’épanouissement personnel et les besoins de l’entreprise représente une aspiration constante et un défi majeur.

Télécharger (PDF, 1.81MB)

D’autres documents sur le coaching: