7 puissants moyens pour booster votre carrière

de | 18 décembre 2016

7 puissants moyens pour booster votre carrière

“Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. ”  Confucius

 Le travail représente un élément déterminant de notre vie, de notre identité et de notre bien-être. Il est impératif de vous charger de la gestion de votre carrière, car personne d’autre ne le fera à votre place (1) !

Nous passons énormément de temps au travail, souvent bien plus que dans toute autre activité. Et tout indique que notre vie active se prolongera davantage encore. Qui plus est, le monde du travail est en évolution constante (2). Des emplois traditionnels disparaissent et de nouveaux sont créés (3).

Pour toutes ces raisons, il est primordial de vous demander si votre travail vous apporte suffisamment de plaisir et de rétribution financière, ainsi que la sensation que ce que vous faites a un sens. Il s’agit aussi de s’interroger quant à la trajectoire professionnelle: est-elle prometteuse?

La bonne nouvelle, c’est que les opportunités ne manquent pas pour prospérer sur le plan professionnel. Il y a actuellement une forte demande en talents et travailleurs hautement qualifiés au niveau mondial. Autre réjouissance: les ingrédients nécessaires au bonheur et à la performance au travail (4) ont été identifiés.

Voici les 7 étapes-clés qui vous aideront à booster votre carrière, car avant d’agir, il faut se poser les bonnes questions !

1. Identifiez vos forces

 Réfléchissez à ce que vous faites le mieux, à ce qui vous motive, où vous êtes productif et trouvez du plaisir et un sens.

Une analyse de type «SWOT» (5) vous aidera à identifier vos forces (S – strengths) et faiblesses (W – weaknesses), ainsi que les opportunités (O) et menaces (T pour «threats») à votre place de travail et dans votre domaine professionnel.

L’expérience et la recherche ont démontré les bénéfices en termes de productivité et satisfaction que nous retirons à partir d’un travail quotidien où nous utilisons régulièrement nos forces et aptitudes (Buckingham & Clifton, 2008). De plus, élargir nos compétences exige beaucoup moins d’efforts que de corriger ou surmonter une faiblesse!

Bien entendu, s’il agit d’un défaut important ou d’une lacune majeure qui vous empêche de réaliser la carrière dont vous rêvez, vous n’avez pas le choix, vous serez obligé de faire face au problème, en suivant une formation par exemple.

Si identifier vos qualités est essentiel, il est tout aussi important d’analyser votre situation professionnelle actuelle. Votre travail répond-il à vos envies et à vos attentes? Exploite-t-il vos forces? Y a-t-il une étroite correspondance entre vos valeurs, ce que vous faites le mieux et les exigences de votre emploi?

Enfin, demandez-vous s’il y a des blocages dans votre vie personnelle (famille, amis, santé…) ou professionnelle (supérieurs, collègues, conditions de travail…) ou un manque d’équilibre entre votre vie privée et professionnelle qui entrave votre progression.

2. Définissez vos buts de carrière

 Définissez vos objectifs professionnels et personnels. Plus que de vous demander où vous souhaitez vous trouver dans le futur proche ou lointain, la position que vous rêvez d’occuper, il faut également connaître vos intérêts et vos aspirations.

“Le plus grand danger pour la plupart d’entre nous n’est pas que notre but soit trop élevé et que nous le manquions, mais qu’il soit trop bas et que nous l’atteignons.” Michelangelo

Les pièces maîtresses «PERMA», proposées par Seligman (2013), aident à la réflexion pour trouver le bien-être et le bonheur dans la suite de votre carrière:

P : Positive emotions – se sentir bien, avoir du plaisir

E : Engagement – être absorbé, impliqué, motivé

R : Relations – être connecté authentiquement aux autres

M : Meaning – une existence qui a du sens, une vie utile

A : Achievement – un sentiment d’accomplissement et de réussite

Parmi ces différents points, lesquels sont primordiaux pour vous sentir épanouis? Vos buts de carrière sont-ils alignés avec vos valeurs, vos intérêts et vos compétences?

3. Perfectionnez vos compétences techniques

 A bien des égards, la gestion de carrière est devenue plus difficile vu les nouvelles technologies, les restructurations et changements rapides des conditions de travail, ainsi que les demandes des clients en constante évolution. Vous avez sans doute déjà vécu ces bouleversements et le stress qui s’ensuit (6).

Les prédictions quant aux changements encore plus radicaux à venir ne rassurent guère. La compétition mondiale croissante conduira inévitablement à des réductions de personnel incessantes et à des externalisations, augmentant encore la pression subie par les collaborateurs.

Les emplois du futur seront davantage caractérisés par un travail à l’appel, des horaires irréguliers, l’expansion de la technologie dans toutes les activités et des jobs virtuels. La multiplication des travailleurs indépendants, offrant leurs talents en fonction des besoins du marché, va se poursuivre.

Tout cela signifie que vous êtes obligé de mettre à jour vos compétences en permanence. Réfléchissez dès maintenant comment élargir votre savoir-faire, devenir proactif et plus flexible, afin de rester employable (7). Heureusement, toute une panoplie de programmes de formation est aujourd’hui disponible, sous forme de modules à suivre sur internet, par exemple, ce qui vous permet d’actualiser vos connaissances à tout moment depuis n’importe où!

4. Affinez vos «soft skills»

 Communiquer clairement, établir des relations et la confiance en soi contribuent de manière significative au succès professionnel (8). La capacité d’écoute, par exemple, figure parmi les «soft skills», mais il est dur de l’acquérir pour beaucoup de personnes! S’exprimer en public devant un auditoire est également une tâche intimidante pour une majorité de gens.

Pensez aux nombreuses situations où ces compétences relationnelles et de communication peuvent déterminer votre réussite et votre avancement professionnel: négociations, interactions quotidiennes avec votre supérieur et vos collègues, résolution d’un conflit, présentation des résultats d’un projet important, gérer des personnalités difficiles…et la liste continue!

L’intelligence émotionnelle (Q.E.), une composante clé du succès professionnel, fait partie des «soft skills» qu’il faut maîtriser si l’on veut voir sa carrière décoller. L’empathie, la conscience de soi, le contrôle de ses émotions, reconnaître les sentiments des autres et la gestion interpersonnelle sont les caractéristiques principales du Q.E. (9).

“Les gens oublieront ce que vous avez dit, ils oublieront ce que vous avez fait, mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir.”  Maya Angelou

Les études scientifiques ont maintes fois démontré que le savoir-être fait davantage pencher la balance que les compétences techniques, lorsqu’il s’agit d’embaucher un candidat par exemple. C’est aussi le savoir-être qui l’emporte dans une compétition commerciale, la rétention de talents et de clients, ou encore pour un leadership efficace. 

5. Apprenez les techniques efficaces de recherche d’emploi

 Avant de démissionner de votre poste actuel, n’oubliez pas que souvent, il est beaucoup plus difficile de trouver un nouvel emploi si l’on est au chômage.

Il est indispensable de maîtriser les techniques modernes de recherche d’emploi, y compris où trouver les offres, activer ses réseaux personnels et sociaux (Facebook, Linkedin…), actualiser son CV et adapter ses lettres de motivation, ainsi que de se préparer soigneusement aux entretiens d’embauche et de négociations finales.

Heureusement, des directives pour une recherche efficace sont largement disponibles et une consultation de ces outils et techniques est fortement recommandée (cf. 10 ; Bolles, 2014 ; Porot, 2014).

Avant d’accepter une nouvelle place de travail, réunissez autant d’informations sur l’organisation que possible: sa situation financière, son orientation, ses perspectives dans son secteur, sa réputation… Autre considération importante: votre futur supérieur direct. Quel est son style de communication? Quel rapport avez-vous pu établir avec elle ou lui pendant vos entretiens d’embauche? (11).

Pendant votre recherche d’emploi, ne perdez jamais de vue le but principal, soit de trouver un emploi où vous pourrez exercer vos talents, qui aura un sens, qui présentera des nouveaux défis, vous laissera une autonomie suffisante et vous fera développer votre potentiel.

Un dernier point à ce sujet: même si vous n’êtes pas à la recherche d’une autre place dans l’immédiat, soyez proactif, quitte à vous « réinventer » (Clark & Nicolaiëff, 2014), demeurez vigilant et à l’affût de toute nouvelle opportunité. L’exploration constante du marché du travail nous informe sur les nouvelles tendances, nous aide à mesurer notre valeur et notre employabilité.

6. Créez votre propre entreprise

“Le plus grand risque, c’est de ne pas prendre de risques.”  Mark Zuckerberg

Un moyen imparable pour booster votre carrière est de démarrer votre propre affaire. Si vous décidez de vous lancer, vous ne serez pas seul ! De plus en plus de gens franchissent le pas. En 2012, plus de 12% des personnes actives aux Etats-Unis ont monté une entreprise. En 2020, jusqu’à 40% des travailleurs américains seront indépendants (12).

Se mettre à son compte peut apporter de nombreuses récompenses et satisfactions. Qui n’a pas rêvé un jour d’être son propre chef? Etre en mesure de faire ce qu’on fait le mieux, d’avoir une large autonomie dans son travail, pouvoir structurer sa journée, et qui sait, peut-être même gagner beaucoup d’argent en peu de temps…tout cela paraît très séduisant !

Si vous avez acquis de l’expérience et des compétences qui sont en forte demande et que vous possédez un bon réseau, peut-être est-ce le bon moment pour vous lancer. N’oublions pas que de plus en plus d’entreprises cherchent à externaliser des emplois pour réduire leurs coûts, ce qui crée de nouvelles opportunités pour les entrepreneurs en herbe.

Par ailleurs, des changements démographiques ont fait émerger de nouvelles demandes. Par exemple, à mesure que la proportion de la population âgée augmente, les besoins en assistance à domicile vont grandissants. La technologie toujours plus complexe a créé un besoin pour des consultants et techniciens indépendants. On peut aussi citer l’exemple des employés à l’agenda toujours plus rempli qui ne peuvent faire sans l’aide de services de conciergerie et de garde d’enfants.

Naturellement, créer sa propre entreprise présente des défis et des moments de stress. Trouver et satisfaire des clients, la concurrence d’autres indépendants, le financement de son entreprise aussi petite soit-elle, choisir sa forme juridique, rédiger un business plan, créer son site web et bien d’autres questions sont à régler.

Des ressources utiles sont disponibles pour vous aider à démarrer (cf. 13 ; Degonde, 2015).

7. Investissez dans la formation et le coaching

 Au vu de l’importance des enjeux de votre gestion de carrière, obtenir conseil auprès de professionnels constitue un excellent investissement. Un coaching personnalisé, par exemple, vous offre la possibilité d’examiner plus en profondeur vos buts personnels, vos forces, vos intérêts et vos valeurs (14).

Le coaching peut vous aider à améliorer vos compétences dans des domaines aussi vitaux que la communication, la gestion du temps et du stress, le leadership, l’intelligence émotionnelle et la créativité. Tout cela en ciblant les objectifs en fonction de vos besoins personnels.

Le coaching offre également l’opportunité d’obtenir un feedback sur vos accomplissements et votre plan de carrière, votre comportement et votre potentiel, ainsi que de trouver des moyens pour enlever des blocages qui freinent votre progression.

 “Une carrière ne s’improvise pas, elle se construit.”  Emmeline Raymond

 En résumé

 Nous passons la majorité de notre temps au travail.

 Il est essentiel de prendre en charge votre carrière, personne d’autre ne le fera.

 L’objectif principal est de trouver un travail aligné sur vos buts, vos valeurs personnelles, vos forces et vos intérêts.

 En constante évolution, le marché du travail exige une adaptation permanente et de la flexibilité.

 Actualiser et élargir vos compétences techniques et relationnelles, maîtriser les techniques de recherche d’emploi, créer votre entreprise et investir dans un coaching personnalisé représentent des moyens puissants pour booster votre carrière.

 Références

Bolles, R. N., Matte, L. (2014), De quelle couleur est votre parachute? 2014-2015: Un guide pratique pour les chercheurs d’emploi et les personnes en transitions de carrière, Edition Reynald Goulet.

Buckingham, M., Clifton, D. (2008), Découvrez vos points forts, Edition Pearson, Collection Efficacité Prof.

Clark, D., Nicolaïeff, L. (2014), Se réinventer : Définir sa marque personnelle, imaginer son futur, Edition Pearson, Collection Développement P.

Degonde, S. (2014), J’ose entreprendre !: Créer et diriger son entreprise : 100 risques à éviter pour réussir, Edition Le Passeur.

Porot D. (2014), Comment trouver une situation et décrocher le job de vos rêves ?, Edition Solar.

Seligman, M., André C. (2013), S’épanouir: Pour un nouvel art du bonheur et du bien-être, Edition Belfond, Collection: L’esprit d’ouverture.

  1. http://www.success-and-career.ch/conseils/la-vie-en-entreprise/1869-gestion-de-carriere%E2%80%89-vous-de-jouer%E2%80%89
  2. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/81e9dcae-0ad1-11e5-b8f6-5d331e67f11f/Le_monde_du_travail_se_réinvente_au_pas_de_charge
  3. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/5e52220e-dc66-11e4-aa18-ff4de01147fa/La_grande_fracture_du_marché_du_travail
  4. https://www.linkedin.com/pulse/dramatic-lack-employee-engagement-worldwide-marcel-lucien-goldschmid?trk=mp-reader-card
  5. http://www.mindtools.com/pages/article/newTMC_05_1.htm
  6. https://www.linkedin.com/pulse/20140802162919-15251082-the-high-cost-of-stress-in-the-workplace?trk=mp-reader-card
  7. http://www.revolutionnezvotrecarriere.com/pourquoi-developper-ses-competences-et-sa-marque-personnel/
  8. http://www.success-and-career.ch/conseils/soft-skills
  9. http://www.business-leader.ch/conseils/management/2635-laisser-s’exprimer-ses-émotions
  10. http://www.success-and-career.ch/conseils
  11. https://www.linkedin.com/pulse/find-greater-satisfaction-work-select-right-boss-goldschmid?trk=mp-reader-card
  12. http://qz.com/65279/40-of-americas-workforce-will-be-freelancers-by-2020/
  13. http://fr.wikipedia.org/wiki/Création_d’entreprise
  14. Coaching

Marcel Lucien Goldschmid, PhD, Directeur, Management Training & Coaching, MTC